Actualités

FAIRE, Fonds d’Action et d’Innovation des Réfugiés Entrepreneurs, souhaite mettre en avant ses partenaires ainsi que des entrepreneurs que nous avons eu la chance de rencontrer. Nous vous proposons une série d’articles sur les organisations engagées, les réfugiés entrepreneurs et leurs projets qui intègrent de l’innovation, de l’impact, de l’intégrité et de l’inclusion.

Ghaees Alshorbajy : l’interview du premier entrepreneur soutenu par FAIRE !

Pour son nouvel article, l’équipe de FAIRE est heureuse et fière de dresser le profil de Ghaees, qui a été le premier entrepreneur à être financé par notre fonds. L’histoire de Ghaees, c’est celle d’un passionné des questions de recyclage, qui a monté sa boite, KaouKab et qui transforme les déchets en ressources !


La France en quête : une grande étude pour réconcilier les français

Début février, FAIRE assistait à la soirée de présentation de la grande étude « La France en quête : réconcilier une nation divisée », réalisée par Destin Commun, la branche Française de More in Common. Notre équipe, qui travaille chaque jour avec l’ambition de contribuer au débat public pour faire évoluer les mentalités, était ainsi vivement intéressée par cette enquête qui laisse la parole à tous, et qui invite à déminer les débats et à travailler sur des pistes en faveur d’une unité plus forte des français.


Simplon.co: l’inclusion des réfugiés par la formation du numérique

Lors de sa première année d’existence, FAIRE a soutenu Simplon.co en finançant le programme Welcode. Zoom sur cette entreprise sociale innovante qui utilise le numérique comme levier d’inclusion pour des publics fragiles et éloignés de l’emploi et, parmi eux, des personnes réfugiées.


Le CFE – Center for Entrepreneurs – et FAIRE publient les résultats d’une enquête sur l’entrepreneuriat des réfugiés

Cette enquête sur l’entrepreneuriat des réfugiés est le fruit d’une rencontre entre FAIRE et le CFE en 2018, lors du « global refugee entrepreneurship summit », mais aussi du besoin de pouvoir disposer et compiler de données sur ce sujet d’importance.


Techfugees : la tech’ au cœur de solutions pour l’inclusion des personnes réfugiées

Le saviez-vous ? 87 % des personnes déplacées ont accès à la 2/3G sur leur téléphone portable*. La technologie est donc intimement liée au parcours migratoire et permet aux réfugiés de rester en contact avec leurs proches, de s’informer et participe à leur autonomie. Plus globalement, c’est aussi le parti pris de notre partenaire Techfugees, qui fait avec succès le lien entre le monde de la tech et les personnes en situation de migration, afin de proposer des solutions, des outils digitaux qui favorisent leur inclusion dans les sociétés d’accueil.


LE PORTRAIT DE MARWA : DES COSMÉTIQUES POUR TOUTES LES FEMMES !

Aujourd’hui, FAIRE dresse le portrait de Marwa, venue de Damas et qui distribue en France une marque de cosmétiques halal. Découvrez le portrait de cette femme inspirante qui nous invite à suivre nos rêves !


Forum AGORA de la DiAir : retour sur une journée d’échanges et de co-construction pour l’accueil et l’intégration des réfugiés

Le mois dernier, FAIRE a participé à une grande journée d’échanges et de rencontres organisée par la DiAir : l’AGORA. Après une première édition qui avait rassemblé plus de 200 participants, la seconde édition de l’Agora revenait avec une même ambition : réunir les acteurs de l’accueil et de l’intégration des réfugiés pour explorer de nouvelles manières de travailler ensemble.


Réfugiés entrepreneurs : tous les chemins mènent à Montreuil !

Le 12 novembre dernier, FAIRE assistait au lancement de la première promotion de réfugiés entrepreneurs de l’incubateur de Montreuil, un projet porté par un consortium d’acteurs incluant La Ruche, The Human Safety Net, BNP Paribas ou encore la Ville de Montreuil. Retour sur cet événement prometteur !


Réfugiés entrepreneurs : FAIRE finance son premier entrepreneur à l’issue d’un jury de sélection !

Il y a quelques semaines, FAIRE – Fonds d’Action et d’Innovation des Réfugiés Entrepreneurs – organisait son premier jury en vue de soutenir des réfugiés entrepreneurs. Retour sur cet événement qui marque le début d’un tout nouveau programme pour FAIRE !


Le portrait d’Haitham : rencontre avec un chef passionné !

Haitham Karachay est ce que l’on pourrait appeler un véritable passionné. Forcé de fuir la Syrie, son pays d’origine, il n’a pas hésité à laisser de côté sa première vocation – la communication – pour se lancer dans sa passion : la cuisine !

Découvrez son parcours inspirant à travers son interview.


SINGA, un réseau global de projets locaux pour mettre en lien personnes réfugiées et locaux

Vous êtes, citoyen, entrepreneur, nouvel arrivant, organisation… et vous souhaitez transformer la société à l’échelle de votre ville ou de votre entreprise ? Bienvenue chez SINGA, un mouvement citoyen visant à créer des liens entre les réfugiés et les sociétés d’accueil. Soutenu par FAIRE, SINGA apparaît comme un mouvement à très haut potentiel social, professionnel et entrepreneurial.


Universités d’Eté de l’Economie de Demain : la rencontre des acteurs qui plaident et agissent pour créer un impact positif sur le monde

Les 3 et 4 septembre derniers, FAIRE s’est rendu à la première édition des UEED 2019, les Universités d’été de l’Economie de Demain, organisées par #NousSommesDemain, un Collectif initié par le MOUVES, qui fédère plus de 80 organisations qui s’engagent pour une transition sociale et écologique.


PLACE : Changer l’image des migrants et des réfugiés grâce à l’innovation

Pour ce nouvel article, FAIRE a choisi de mettre en avant un de ses partenaires : PLACE. Crée en fin 2016, PLACE, dont les activités sont basées à Paris, a pour but de changer l’image des personnes en situation de migration, en transformant la « crise des migrants » en une véritable opportunité dans le pays d’accueil, en termes de croissance et d’innovation. Créé par le studio d’innovation londonien Wow!Labs, PLACE imagine et conçoit ses actions sous le prisme de l’innovation et l’interculturalité.


MEnt, entreprendre au-delà des frontières

Pour un entrepreneur issu de l’immigration, faire valoir ses idées et concrétiser son projet dans un contexte inconnu peut relever du parcours du combattant. Afin de répondre à cette problématique, l’association makesense a lancé “Migrant Entrepreneurs” (MEnt), un programme dynamique et innovant d’incubation qui a accompagné deux promotions de migrants et réfugiés sur 2 ans lors des étapes de lancement de leurs projets entrepreneuriaux.


Le portrait de Yasin : de la Somalie à la France

Né en 1988 en Somalie, Yasin Abdi Jama est le fondateur du Réseau des Exilés en France (REF), une association humanitaire qui a pour but d’aider les demandeurs d’asile à s’intégrer au sein la société française et effectuer les démarches administratives. Découvrez son parcours grâce à notre toute première interview !


L’entrepreneuriat engagé au cœur de la dernière promotion de l’Accélérateur SINGA

Mardi 9 juillet dernier, FAIRE était convié à participer à un jury d’évaluation de 8 entrepreneurs et entrepreneuses qui ont participé pendant 5 mois à SINGA Accélération, un programme de capacity building et de leadership de 5 mois dédié à 8 entrepreneurs réfugiés ou issus de la société d’accueil et innovant dans le domaine de l’asile, en phase de changement d’échelle.


Le Réseau des Exilés de France, plateforme d’aide à l’intégration des réfugiés en France

A leur arrivée dans un pays, les réfugiés et les exilés ne savent pas toujours à qui s’adresser pour trouver un logement, apprendre la langue nationale, aborder le marché du travail. Ces problématiques, Yasin, jeune entrepreneur somalien arrivé en France il y a plus de 2 ans, y a été confronté. A partir de son expérience et de ses observations, il a créé le REF, Réseau des Exilés en France (REF), un réseau pour et par les réfugiés.