A propos

FAIRE - le Fonds d’Action et d’Innovation des Réfugiés Entrepreneurs - est un fonds de dotation crée en 2018, à l’initiative de Nick Nopporn Suppipat, un entrepreneur à succès et réfugié politique.  Il a été forcé de fuir son pays natal, la Thaïlande, en 2014 lors de l’arrivée au pouvoir de la junte militaire.

Nick s’identifie à la fois comme réfugié et entrepreneur. Il estime que d’innombrables réfugiés, comme lui, ont la capacité de créer des entreprises prospères et de contribuer ainsi au développement économique de la France.

Son intention en lançant FAIRE est de créer un véhicule qui apporte un soutien aux réfugiés et aux migrants qui ont dû tout quitter et recommencer à zéro.  Le fonds lui permet ainsi de témoigner sa reconnaissance à la France.

Pour en savoir plus, téléchargez nos derniers rapports annuels.

Notre mission

  • Soutenir et donner aux réfugiés et migrants les moyens de devenir des entrepreneurs accomplis en France,

  • Promouvoir une nouvelle vision du rôle des réfugiés et des migrants et proposer de nouvelles approches pour faciliter leur inclusion et leur contribution entrepreneuriale dans la société française.

Notre mission est double : 

Nos valeurs

Toutes nos actions sont ancrées dans les valeurs d’Inclusion et d’Intégrité, de recherche d’Impact et d’Innovation.

Nos programmes d'accompagnement

FAIRE s’engage quotidiennement en faveur du soutien à l’entrepreneuriat des réfugiés par deux grands types d’action :

  • Des programmes de financement :

  • De soutien direct aux projets d’entrepreneurs réfugiés ou migrants, via des prêts d’honneur de 20 000 euros. (plus d’infos ici )

  • De soutien à des organisation non lucratives partenaires permettant l’incubation ou l’accélération des entreprises,  via des dons. (plus d’infos ici)

  • Participation au débat public

  • La contribution au débat public concernant les réfugiés et les migrants, leur rôle, leurs apports et la question de leur inclusion économique et sociale.

Conseil d'administration et équipe 

Nick Nopporn Suppipat

Fondateur et Président

FAIRE a été créé par Nick Nopporn Suppipat, entrepreneur Thaïlandais vivant à Paris.

 

En 2009, Nick a fondé Wind Energy Holding (WEH). Sous sa direction en tant que PDG, WEH est devenue la plus grande société d’énergie renouvelable d’Asie du Sud-Est et a été évaluée à 1,9 milliard de dollars en 2014. Suite à ce succès, Nick est devenu l’un des principaux entrepreneurs indépendants thaïlandais.

 

Après le coup d’État thaïlandais par une junte militaire en 2014, Nick, connu pour ses opinions pro-démocratiques, a été accusé de Lèse-majesté. Comme beaucoup d’autres, il a été contraint de fuir le pays. Il s’est vu accorder le statut de réfugié politique par les autorités françaises et vit depuis à Paris.

 

Depuis son arrivée en France, il a investi et soutenu activement plusieurs entreprises. Il s’agit notamment de Blade, une start-up française qui développe le premier ordinateur cloud haute performance au monde : Shadow. Blade a levé 51 millions d’euros en juin 2017 et a accueilli Nick au sein de son comité stratégique en tant que principal actionnaire.

 

Nick s’identifie à la fois comme réfugié politique et entrepreneur à succès. En lançant FAIRE, il témoigne sa reconnaissance à la France, en apportant un soutien aux réfugiés et aux migrants qui, comme lui, ont été contraints de recommencer à zéro.

Christopher Baker

Membre du conseil d’administration

Christopher Baker, ancien avocat Paris/New York, est consultant en stratégie. Il conseille ses clients dans leurs transactions (acquisitions, restructurations), la conduite du changement et la gestion de crise. Maître de conférences à l’école de droit de Sciences Po, co-fondateur de l’école HEAD, Christopher s’intéresse à la pédagogie, à la transmission des savoirs, et plus généralement au secteur éducatif.

 

Il est aussi administrateur de sociétés (secteurs de la finance, de l’aéronautique et de la chimie). Christopher est diplômé de Harvard College, de l’Université de Chicago et de l’École de Droit de New York University.

François Mollat du Jourdin

Membre du conseil d'administration

François débute sa carrière en Afrique pour le compte de l’Union Financière de France avant de rejoindre la banque de Neuflize, Schlumberger, Mallet (Groupe ABN AMRO), où il développe pendant 10 ans, la Gestion Privée Internationale. Il acquiert une véritable compétence dans le suivi et la gestion, patrimoniale et financière, de clients et groupes familiaux multi nationaux. Il rejoint ensuite la direction de Merrill Lynch Private Banking France.

 

Fort de ces expériences qui ont assis ses compétences techniques et relationnelles, il décide, en 2001, de créer l’un des premiers family offices français. Diplômé d’Audencia, François est Secrétaire général de l’AFFO et Président d’ENFO

Kristina Vayda

Déléguée générale

Kristina a débuté sa carrière au Canada dans le secteur financier. Puis, des opportunités l’ont menée vers les associations et les entreprises sociales. Depuis plus de 20 ans, Kristina aide des sociétés de conseil, des associations et des entreprises innovantes à fort impact social à développer de nouveaux programmes et services. Elle a mené une grande diversité de projets parmi lesquels : la création d’une nouvelle offre de collecte de fonds spécialisée pour les petites structures, la fusion entre deux associations de développement rural et le lancement de la succursale française d’une start-up américaine, pour promouvoir le bénévolat auprès des jeunes.

 

Membre fondatrice de la branche professionnelle parisienne de Net Impact, elle a été co-présidente du 2009 à 2012.

 

Kristina détient un B.A. en sciences économiques et littérature française de l’Université de Guelph, ainsi qu’un Executive M.B.A. de HEC Paris.