Wintegreat devient Each One pour aller encore plus loin dans la valorisation du potentiel de chacun

Cela ne vous a peut-être pas échappé : Wintegreat évolue et devient each One.

Si vous ne les connaissez pas, c’est l’occasion de vous présenter cet acteur clé de l’écosystème de soutien à l’intégration des réfugiés, que FAIRE a eu le plaisir de rencontrer !

Une histoire basée sur la rencontre et une conviction forte : chaque personne a une valeur qu'elle emporte partout avec elle

Each One se définit comme un mouvement dans laquelle chaque personne, quel que soit son emploi, son statut, son origine ou son parcours de vie crée de la valeur et participe à une dynamique commune. L’objectif de cette communauté de plus de 5 000 acteurs engagés est simple et ambitieux à la fois : libérer les potentiels afin de favoriser l’inclusion de tous, et notamment des personnes réfugiées, dont le potentiel est aujourd’hui invisibilisé, sous-estimé et inexploité.

Ce projet est né à l’origine de la rencontre des deux fondateurs, Théo et Eymeric avec deux réfugiés syriens, contraints d’accepter des emplois en dessous de leur qualification. Et ce constat n’est pas une réalité isolée, puisque, presque 40% des réfugiés ayant retrouvé un poste en France ressentent un sentiment de déclassement par rapport à leurs diplômes et/ou compétences*.

De cette volonté de lutter contre le déclassement est née une association, Wintegreat, devenue each One en juin dernier, qui conçoit, développe et innove des programmes de formation et d’accompagnement des personnes réfugiées leur permettant de reprendre un parcours professionnel à la hauteur de leur ambition.

La force de leur programme réside dans le fait d’arriver à être un pivot central entre les personnes réfugiées, le monde universitaire (via des écoles partenaires et un réseau d’étudiants engagés) et le monde professionnel (via les mentors dont le rôle est de faire naître l’inspiration, redéfinir un projet, motiver et créer des liens avec le monde du travail). Des entreprises partenaires s’engagent également à proposer des missions, qui permettent une immersion rapide et l’accès à des opportunités professionnelles.

Et les résultats sont là ! Depuis 2015, Each One a accompagné 1184 personnes et 73% d’entre elles reprennent un parcours professionnel ou académique à la hauteur de leurs aspirations, 6 mois après la fin du programme chez each One**.

Actuellement, 8 programmes d’accompagnement sont ouverts dans les grandes écoles et établissements partenaires, dans plusieurs villes de France. N’hésitez pas à consulter le site web de each One pour en savoir plus !

Zoom sur Wero, le cabinet de recrutement spécialisé dans le recrutement de personnes réfugiées

En complément de l’action de each One, le cabinet WERO a été créé pour se concentrer sur la question du recrutement des personnes réfugiées qui reste un véritable défi comme mis en exergue dans le rapport d’information sur l’intégration professionnelle des demandeurs d’asile et personnes réfugiées présenté le 23 septembre 2020 à l’Assemblée Nationale par les députés Jean-Noël Barrot et Stella Dupont.

Le cabinet permet ainsi de mettre en relation des talents issus du monde de la migration et des entreprises qui ont compris que le recrutement inclusif et la diversité sont de véritable clé de succès et de performance durable. Au-delà de la simple sélection et présentation de candidats, WERO s’engage également à accompagner le recruteur et l’entreprise dans l’intégration des profils pour s’assurer d’une collaboration durable et fructueuse.

Que vous soyez recruteur ou réfugié, un seul site (disponible en 3 langues) pour en savoir plus : https://www.wero.io/

Votre prochain collègue est peut-être à portée de clic !


Sources :

* Etude du Ministère de l’Intérieur, relayée dans l’article « Théo Scubla, cofondateur de each One (ex Wintegreat) et de Wero : « Pour moi, être entrepreneur sans mettre l’engagement social au cœur du projet ça n’avait pas de sens ! »

** Chiffres Impact Each One (https://www.eachone.org/notre-impact)