Réfugiés entrepreneurs : tous les chemins mènent à Montreuil !

Le 12 novembre dernier, FAIRE assistait au lancement de la première promotion de réfugiés entrepreneurs de l’incubateur de Montreuil, un projet porté par un consortium d’acteurs incluant La Ruche, The Human Safety Net, BNP Paribas ou encore la Ville de Montreuil. Retour sur cet événement prometteur !

La Ruche Montreuil : 9 mois pour accompagner des réfugiés entrepreneurs

Comme a pu le souligner l’équipe de la Ruche Montreuil, ainsi que Frédérique-Rose Malefant de The Human Safety Net, ce projet d’incubateur est le fruit d’un travail de longue haleine, de la recherche de lieu à son aménagement, en passant par la réunion et l’engagement collectif des acteurs qui font vivre ce projet. Et c’est toute la force de ce nouveau programme, qui fait dialoguer ensemble des acteurs publics, privés, du monde associatif, ainsi que des bénévoles.

La Ruche accompagnera ainsi, à partir du mois de novembre, une promotion de 12 réfugiés entrepreneurs pendant 9 mois. Ce programme très complet inclut ainsi un espace de travail collaboratif, des ateliers et formations, du mentorat mais aussi l’accès à un réseau d’experts capables d’épauler les incubés pour les aider dans le développement de leur projet, quel que soit leur niveau d’avancement.

Cet incubateur ne constitue pourtant que les prémices de l’engagement de ce consortium, qui a pour volonté de pérenniser les promotions, mais également d’ouvrir deux autres incubateurs, dont un franco-allemand !

Le grand buzz, un pitch dynamique pour découvrir les projets entrepreneuriaux

La soirée s’est ensuite prolongée avec « le grand buzz », un pitch dynamique où chaque réfugié entrepreneur devait présenter son projet en 1 minute 30, top chrono !

Au-delà de la simple présentation, ce pitch avait aussi pour ambition de connecter les personnes. Ainsi, chaque porteur de projet était invité à faire part de ses besoins ou difficultés, afin d’interpeller les personnes présentes, qui pouvaient ensuite proposer leur aide ou leurs contacts autour d’un cocktail réalisé par Meet My Mama.

Nous avons ainsi pu découvrir Ishag et son projet d’import / export de matières premières, Ghaaes et son projet de collecte et revalorisation de métaux, déjà bien avancé, Lacina et son entreprise de nettoyage mais aussi Amir, qui souhaite proposer une offre ciblée au sein de son futur garage automobile.

Ce fut ensuite au tour d’Oussama, dont le projet s’axe sur l’enseignement de la langue arabe. Un autre projet culturel intègre également l’incubateur, il s’agit de celui de Zina, qui favorise l’intégration des personnes migrantes via une formation aux métiers du théâtre et du cinéma.

Côté écologie, on se tourne vers Hagres et Mahame, qui s’orientent tous deux vers le domaine de l’énergie solaire.

Le grand buzz s’est terminé avec la présentation de Guiti News, le média en ligne créé par Mortaza afin de proposer un double regard sur l’actualité, le projet de ferme de volailles de Mohammed, la micro entreprise d’architecture de Firas et enfin, le commerce de café éco responsable de Carlos, torréfié localement.

Si les projets sont très différents, les entrepreneurs ont tous révélé un point commun : leur dynamisme et leur engagement !

Le Maire de Montreuil, Mr Patrice Bessac, clôture cette soirée de lancement

Après la présentation des projets, le Maire de Montreuil Patrice Bessac a été invité à clôturer l’évènement. Dans son discours, il met en parallèle les récentes expulsions Porte de la Chapelle et le lancement de cette promotion d’entrepreneurs réfugiés. Il se félicite de voir des acteurs engagés qui luttent chaque jour pour l’inclusion des personnes en situation de migration forcée et invite chacun à devenir des « serviteurs de la réparation du lien social » et de se concentrer sur ce qui est le plus important : relier les hommes et les femmes au lieu de les diviser.

Pour en savoir plus sur l’incubateur de Montreuil ou pour suivre l’avancée de cette promotion pleine d’ambition, n’hésitez pas à faire un tour sur leur site web !