Refugee Food Festival : la cuisine comme un puissant vecteur pour lever les aprioris sur les personnes réfugiées

Le Refugee Food Festival a été créé il y a 4 ans, en 2016 et ce projet est né d’un véritable engagement bénévole. Les fondateurs ont ainsi choisi d’utiliser la cuisine, l’art culinaire, afin de faire évoluer le regard sur les réfugiés, un objectif qui est d’ailleurs partagé par FAIRE.

Des débuts en plein cœur de la crise migratoire, pour l’insertion des personnes réfugiées

En pleine crise migratoire, deux passionnés de cuisine et auteurs de livres et de documentaires culinaires, Louis et Marine décident de faire de l’art culinaire un outil au service de l’intégration des réfugiés. Le concept est simple : créer des collaborations entre des chefs réfugiés et des restaurateurs issus du pays d’accueil à l’occasion d’un festival qui se déroule au mois de juin.

La structure poursuit ainsi plusieurs objectifs : la valorisation d’autres cultures, la rencontre, l’aide à l’insertion professionnelle des réfugiés, mais aussi la possibilité de proposer un autre regard sur ce public.

Dès le début, le projet trouve le soutien du HCR (Agence des Nations Unies pour les Réfugiés) et essaime rapidement dans d’autres villes de France et d’Europe grâce à un réseau de bénévoles motivés. En 2019, ce sont 15 villes qui ont accueilli une initiative du Refugee Food Festival et plus de 200 restaurants ont collaboré avec des cuisiniers réfugiés autour de menus inédits.

Un restaurant pour partager et tester son projet

Pour aller plus loin, l’équipe du Refugee Food Festival a décidé d’ouvrir « La Résidence » un projet de restaurant niché au cœur du Ground Control (Paris 12ème).  Ce lieu permet ainsi à un chef réfugié de bénéficier pendant quelques mois d’une « résidence » pour tester son projet de restaurant ou concept food. Il est accompagné d’un chef formateur et du directeur du restaurant qui l’épaule sur tous les aspects de la gestion d’un restaurant (logistique, comptabilité etc.).

Nous avions notamment eu l’occasion de nous y rendre pour rencontrer et interviewer le Chef syrien Haitham, qui nous disait fourmiller d’idées et vouloir proposer une cuisine syrienne, avec des touches de cuisine française.

Par ailleurs, le Refugee Food Festival étoffe encore plus ses actions car l’équipe propose désormais également un service de traiteur à destination des entreprises et particuliers !

Zoom sur la nouvelle initiative « SESAME », pour la formation des réfugiés au métier de commis de cuisine

Nous l’avons appris dans la dernière newsletter du Refugee Food Festival : la structure lance un nouveau programme intitulé « SESAME ». Cette superbe initiative est portée par AKTO-réseau Fafih avec le Refugee Food Festival et Envergure et permettra à près de 300 réfugiés de se former au métier de commis de cuisine.

La première promotion a vu le jour en Ile de France fin 2019 et à terme, 8 autres villes suivront pour proposer une opportunité d’intégration dans un secteur régulièrement en tension.

Si vous souhaitez en savoir plus sur ce programme et, qui sait, participer à cette formation, n’hésitez pas à contacter Valentine PIA (valentine[at]refugeefoodfestival[point]com).

N’hésitez pas également à suivre l’actualité du Refugee Food Festival sur leur site !