MEnt, entreprendre au-delà des frontières

Chez FAIRE, nous avons la conviction que chacun à un rôle à jouer pour faire face aux challenges environnementaux et sociétaux du 21ème siècle. Pour un entrepreneur issu de l’immigration, faire valoir ses idées et concrétiser son projet dans un contexte inconnu peut relever du parcours du combattant. Afin de répondre à cette problématique, l’association makesense a lancé “Migrant Entrepreneurs” (MEnt), un programme dynamique et innovant d’incubation qui a accompagné deux promotions de migrants et réfugiés sur 2 ans lors des étapes de lancement de leurs projets entrepreneuriaux.

makesense, une organisation génératrice de lien social qui n’en est pas moins ambitieuse

makesense, une communauté internationale de citoyens, d’entrepreneurs et d’organisations pour résoudre des défis sociaux et environnementaux

La communauté internationale  makesense rassemble des citoyens engagés, des entrepreneurs sociaux passionnés et des organisations ambitieuses pour travailler de manière collective et ainsi contribuer à un monde plus inclusif, plus durable et plus résilient.

makesense nourrit et soutient l’engagement de chacun en permettant aux citoyens d’agir concrètement face aux problématiques qui les concernent, en accélérant l’évolution des projets aux impacts sociaux et environnementaux et en renforçant l’inclusivité et la stabilité des organisations et entreprises.

makesense entraîne et soutient les entrepreneurs à travers plusieurs étapes de développement de leurs projets sociaux et environnementaux.

  • programme inclusif et compétitif d’incubation et d’accélération
  • événements et ateliers gratuits et ouverts à tous
  • Plateforme avec ressources
  • Communauté variées et dynamiques de mentors
  • Un fond d’investissement destinée à l’innovation sociale

Une initiative Européenne incarnée en France par makesense

Financé en France par la commission Européenne, la Mairie de Paris et FAIRE, MEnt a également été implémenté en Autriche, en Espagne, en Allemagne, en Italie et en France.

L’objectif principal était d’expérimenter l’incubation des projets des de réfugiés et créer un kit méthodologique ainsi que des recommandations pour quiconque souhaiterait lancer ce type de programme.

 

Le programme d’incubation a commencé en 2017 et s’est déroulé en plusieurs étapes :

  • Bootcamp et sessions de mentorat par des experts
  • Etude de marché, récolte d’informations et retours des utilisateurs
  • Workshop de prototypage
  • Sessions individuelles de coaching mensuel
  • Workshop autour du business model
  • Workshops autour du Pitch

Chaque entrepreneur sélectionné a été subventionné par FAIRE à hauteur de 3 000 € pour concrétiser son projet : ce sont 8 réfugiés qui ont été soutenus par quinze mentors experts pendant près de 90 heures de travail dont 23 collectives.

Le programme MEnt contre les stéréotypes, pour l’autonomie

makesense, à travers le programme MEnt, a pu agir à deux niveaux différents :

  • Sur le plan individuel, les participants ont gagné en confiance en eux. Ils ont pu échanger avec des experts et améliorer leurs compétences, gagner en autonomie et se sont sentis socialement inclus aux groupes de travaux et aux locaux.
  • A plus large échelle, le programme a permis de détruire les stéréotypes stigmatisant les migrants, de favoriser une société plus ouverte d’esprit et plus inclusive et d’accélérer des initiatives de développements culturel et économique.

L’entrepreneuriat est un tremplin permettant aux réfugiés de s’inclure socialement et professionnellement dans la société française en y apportant une richesse et une diversité culturelle.

Les prochaines étapes

Afin de continuer ses actions, makesense s’est associé avec son partenaire de longue date Elan Interculturel pour lancer le programme COMBO.  Programme hybride qui repose à la fois sur le développement de projets entrepreneuriaux mais aussi sur le développement personnel et sur l’employabilité, nous en parlerons dans un prochain article qui paraîtra très bientôt.